artilleur


artilleur

artilleur [ artijɶr ] n. m.
• 1334; de artillerie
Militaire appartenant à l'artillerie. canonnier, chef (de pièce), munitionnaire, 1. pointeur, pourvoyeur, servant. Var. arg. ARTIFLOT [ artiflo ], 1840 .

artilleur nom masculin Militaire servant dans l'artillerie.

artilleur
n. m. Militaire servant dans l'artillerie.

⇒ARTILLEUR, subst. masc.
A.— Militaire versé dans l'arme de l'artillerie :
1. Au milieu du préau s'étalaient une douzaine de canons avec ou sans affûts, et des artilleurs étaient assis ou couchés à l'entour; des djelodârs ou écuyers tenaient des chevaux, dont les croupes satinées étaient en partie couvertes de housses à fonds cramoisis et à broderies bigarrées; ...
GOBINEAU, Nouvelles asiatiques, Histoire de Gambèr-Aly, 1876, p. 148.
2. Les premiers jours, là où nous passions, il y avait trop peu de temps qu'on avait cessé de se battre pour que le terrain fût déjà nettoyé : si bien que nous trouvions encore les cadavres à leur place. Je revois ces deux artilleurs, à la sortie de Raon-l'Étape, frappés en même temps que leur pièce et morts à côté du canon éclaté, recroquevillés, les mains au ventre;...
AMBRIÈRE, Les Grandes vacances, 1946, p. 32.
B.— Argot
1. Ivrogne, homme qui boit beaucoup de canons (cf. A. DELVAU, Dict. de la lang. verte, 1866, p. 13).
2. Chauffeur de taxi qui s'assure de grosses moyennes (cf. ESN. 1966) :
3. C'est le « coq » du garage, deux cent cinquante francs de compteur à la moyenne — menace de quitter la cabane (...) Le patron du garage pâlit à la pensée qu'un pareil artilleur puisse le quitter.
A. SIMONIN, J. BAZIN, Voilà taxi! 1935, p. 48.
Rem. Dans l'emploi arg. 1, on pourrait aussi penser qu'il s'agit d'un synon. de canonnier (non-attesté), d'après canon de fusil « gosier »; l'emploi 2 semble se rattacher à une ext. de sens d'artillerie ,,moyens puissants dont on dispose dans une épreuve sportive`` (ESN. 1966), sans doute pour tirer dans les buts de l'adversaire.
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1334 « celui qui fabrique des armes » (Actes normands de la Chambre des Comptes, 71, Delisle ds QUEM. : Pour deux colombes mises en l'uisserie de la maison a l'artilleur); encore attesté au XIVe et XVe s., DU CANGE s.v. artillator et GDF. Compl.; repris au XVIIIe s., 1751 (Encyclop. t. 1 : Artilleur. C'est un officier quelconque attaché au corps de l'artillerie); 1798 plus gén. (Ac. : Artilleur. Celui qui sert dans l'artillerie).
Dér. du rad. de l'a. fr. artillier, début XIIIe s. « équiper, pourvoir d'engins » (Chev. au Barizel, 5, Méon, Rec., I ds GDF.); suff. -eur2.
STAT. — Fréq. abs. littér. :244. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 109, b) 412; XXe s. : a) 459, b) 446.
BBG. — BRUANT 1901. — ESN. 1966. — FRANCE 1907. — LARCH. 1880. — LARCH. Suppl. 1880. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 36.

artilleur [aʀtijœʀ] n. m.
ÉTYM. 1334; de l'anc. v. artillier, déb. XIIe, « équiper, pourvoir d'engins ». → Artillerie.
Militaire attaché au corps de l'artillerie; soldat versé dans l'arme de l'artillerie. Artificier, artiflot (argot), bombardier (vx), canonnier, chef (de pièce), munitionnaire, pointeur, pourvoyeur, servant, torpilleur; aussi soldat. || La fête des artilleurs : la Sainte-Barbe.
DÉR. V. Artiflot.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • artilleur — ARTILLEUR. s. m. Celui qui sert dans l artillerie, à l artillerie. C est un bon, un excellent Artilleur …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Artilleur — Artillerie L artillerie désigne les armes collectives ou lourdes servant à envoyer, à grande distance, sur l ennemi ou sur ses positions et ses équipements, divers projectiles de gros calibre : obus, boulet, roquette, missile, pour appuyer… …   Wikipédia en Français

  • artilleur — (ar ti lleur, ll mouillées, et non ar ti yeur) s. m. Soldat attaché au corps d artillerie. HISTORIQUE    XIVe s. •   Jehan de Lyons, artilleur [chef de l artillerie] du chastel du Louvre, DU CANGE artillator.. •   Quiconque doresenavant vouldra… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ARTILLEUR — s. m. Militaire employé au service de l artillerie. Il se dit surtout Des soldats. C est un bon, un excellent artilleur …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ARTILLEUR — n. m. Soldat employé au service de l’artillerie …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • artilleur — nm. artilyò / eu (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • foutre en artilleur —    Vous faites coucher la demoiselle sur le bord du lit, et debout devant elle, vous prenez ses jambes de chaque main, les écartez et les placez sur vos épaules, comme des leviers servant à manœuvrer une pièce de canon sur un affût. Vous fourrez… …   Dictionnaire Érotique moderne

  • artiflot — artilleur [ artijɶr ] n. m. • 1334; de artillerie ♦ Militaire appartenant à l artillerie. ⇒ canonnier, chef (de pièce), munitionnaire, 1. pointeur, pourvoyeur, servant. Var. arg. ARTIFLOT [ artiflo ], 1840 . ⇒ARTIFLOT, subst. masc. Arg. des… …   Encyclopédie Universelle

  • Artillerie — L artillerie désigne les armes collectives ou lourdes servant à envoyer, à grande distance, sur l ennemi ou sur ses positions et ses équipements, divers projectiles de gros calibre : obus, boulet, roquette, missile, pour appuyer ses propres… …   Wikipédia en Français

  • Artillerie lourde — Artillerie L artillerie désigne les armes collectives ou lourdes servant à envoyer, à grande distance, sur l ennemi ou sur ses positions et ses équipements, divers projectiles de gros calibre : obus, boulet, roquette, missile, pour appuyer… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.